Les Amis de l’Orgue de Dole

Bien peu d’orgues ont traversé les siècles sans subir de profondes altérations : outrages du temps, mais surtout outrages des hommes au gré des changements de goût ou de mode, et parfois vandalisme. Souvent le meuble est encore beau à voir, mais le ramage ne correspond plus au plumage.

L’orgue somptueux que Karl Joseph Riepp construisit en 1754 pour la collégiale de Dole  peut être considéré comme l’un des rares miraculés. Des modifications partielles (François Callinet 1787) et des agrandissements (les frères Stiehr 1830 et 1855), loin d’en dénaturer l’harmonie, ont contribué à affiner  le souverain équilibre sonore et l’extraordinaire poésie qui forcent toujours l’admiration.