Les Amis de l'Orgue de Dole


ACCUEIL     L’ASSOCIATION      L’ORGUE RIEPP        ACTIVITÉS ET CONCERTS          CONTACT ET ADHÉSION        LIENS

                                 Rétrospective

Récital d‘orgue

Pierre PFISTER

Avec la participation du chœur grégorien

“LES AMBROSINIENS“


Sous la direction de

Jean-Christophe GARANDEAU  


Dimanche 04 octobre à 17 h30

Collégiale Notre-Dame de Dole

Œuvres de

ALEXANDRE-PIERRE-FRANÇOIS BOËLY


1)       Du solennel à l'éternel


  -   Andante Maestoso (op. 42 n° 14) Rentrée de la

      Procession en sol mineur


   -    Pange Lingua Hymne pour la fête du  Saint-Sacrement  

        Chante, ô ma langue, le mystère de ce corps très  

        glorieux et de ce sang si précieux que le Roi des

        nations issu d'une noble lignée versa pour le prix de ce  

        monde.

           verset 1 : orgue - Hymne (op.42 n° 7)

           verset 2 : plain chant (mesuré)

           verset 3 : orgue -Trio sur la voix humaine

           (op. 36 n° 5)

           verset 4 : plain chant

           verset 5 : orgue - Canto fermo figurato nella parte

           acuta (op. 41 n°13)

            verset 6: plain chant

            verset 5 : orguef- Fughetta (op. 42 n° 8)

   -    Chœur : Adorate devote

              Hymne de saint Thomas d'Aquin (1264) pour  

              l’Office de la Fête-Dieu

               Je T'adore dévotement, Dieu caché, qui, sous ces  

                apparences, vraiment prends corps.

                A toi mon cœur tout entier se soumet parce qu'à  

               Te contempler, tout entier il s'abandonne.

                Sur la Croix se cachait Ta seule Divinité, mais ici,  

                 en même temps, se cache aussi Ton

                 Humanité.                         

                Toutes les deux, cependant, je les crois et les    

                 confesse, je demande ce qu'a demandé le larron  

                 pénitent.

                 Ô Mémorial de la mort du Seigneur, Pain vivant  

                 qui procure la Vie à l'homme, procure à mon  

                 esprit de vivre de Toi et de toujours savourer Ta  

                 douceur.

                 Pieux pélican, Jésus mon Seigneur, moi qui suis  

                  impur, purifie-moi par Ton Sang

                  dont une seule goutte aurait suffi à sauver le  

                  monde entier de toute faute.



2)  Croire et divertir…



   -   Andante con moto en mi bémol majeur (op. 18 n° 1)

   -  Kyrie Cunctipotens

             verset 1 : orgue - Grand-chœur (Messe du jour de

              Noël op. 11)

             verset 2 : plain-chant

             verset 3 : orgue – Duo

             verset 4 : plain-chant

             verset 5 : orgue – Allegro (op. 10 n° 10bis)

             verset 6 : plain-chant

             verset 7 : orgue – Trio à claviers séparés (op. 10

              n° 10)

             verset 8 : plain-chant

             verset 9 : orgue – Fugue en ut mineur, plein-jeu


    Chœur : Gloria de la Messe IV



3)     Espace liturgique – Parole archaïque



  -   Tierce en taille (op. 12 n° 8 )


  -   Stupete Gentes  Hymne pour la fête de la purification  

       B.M.Virginis

     Nations, soyez dans l’étonnement, un Dieu se fait  

      victime :

     le Législateur s’assujétit volontairement à sa Loi :

     le Rédempteur du monde est lui-même racheté,

     et sa Mère sans tache se soumet à la cérémonie de  

      purification...          

          verset 1 : orgue - Hymne du 5e ton (op. 37 n° 8)

          verset 2 : plain-chant

          verset 3 : orgue - Fughetta (op. 37 n° 10)

          verset 4 : plain-chant

          verset 5 : orgue – Trio à dessus de cromorne et basse  

           de tierce      (op. 37 n° 11)

          verset 6 : plain-chant

          verset 7 : orgue – Fugue du 5e ton, à 2 sujets

          (op. 36 n° 3)


   -    Chœur antienne : Lumen ad revelationem et Cantique  

        de Simeon (Luc2.)

        Lumière pour éclairer les nations, et gloire de ton  

        peuple, Israël.

        Nunc dimittis… pour la fête de la Purification .

        Maintenant, ô Maître, tu peux, selon ta parole, laisser  

        ton serviteur s’en aller en paix.

        Car mes yeux ont vu ton salut que tu as préparé à la  

        face de tous les peuples,

        Lumière pour éclairer les nations, et gloire de ton  

        peuple, Israël.





4)   Disparaître




   -   Offertoire pour la messe du Jeudi Saint (op. 40 n° 4)  

       Moderato e mesto


   -    Chœur : Graduel : Christus factus est  pour la  

         Semaine-Sainte

         Le Christ s'est fait pour nous obéissant jusqu'à la  

         mort, et la mort de la croix.

         C'est pourquoi Dieu l'a élevé, et lui a donné un nom  

         plus glorieux que tout autre nom.


   -   Prélude d'orgue à 2 claviers séparés et pédale obligée  

       (op. 18 n° 2)


  -   Allegretto en si mineur (op. 18 n° 10)


-   Canone all' ottava en mi mineur (op. 18 n° 11)


   -   Chœur : Répons bref : Assumpta est Maria in caelum

       Marie est montée aux cieux,

      les anges se réjouissent et chantent la louange de Dieu.


    -  Toccata en si mineur (op. 43 n° 13)


   -   Ave verum (op. 36 n° 10) Alterné

       Je vous salue Jésus, vrai corps né de la Vierge Marie,

     Qui avez vraiment souffert et avez été immolé sur la  

      croix pour l'homme, Vous dont le côté transpercé a  

      laissé couler du sang et de l'eau. Puissions nous vous

      recevoir dans l'heure de la mort. O doux, O bon, O Jésus  

      fils de Marie.   Ainsi soit-il.




* Texte “Alexandre-Pierre-François Boëly, maître et traître“ de Pierre Pfister.

   Pierre Pfister, né en 1957, a étudié l’orgue et la composition au conservatoire de Strasbourg et à l’école César Franck à Paris auprès d’Edouard Souberbielle. Il s’est consacré à la valorisation d’un répertoire musical inédit du XIXème siècle découvert à la Bibliothèque Humaniste de Sélestat. Il en a donné des interprétations en concert, en a fait des enregistrements pour la radio et le disque. Par ailleurs, il s’est engagé dans des expériences théâtrales, a créé des œuvres radiophoniques et a reçu le grand prix international de composition de Saint-Rémy-de-Provence en 1991.

    Le caractère atypique mais très homogène de son engagement musical l’a conduit à se consacrer également à la création d’instruments notamment, par un souci de précision et pour une expérimentation approfondie, à la facture d’orgues.

La clarté de ses interprétations et de son écriture résulte de cette vision d’ensemble et témoigne de sa capacité à faire coïncider les possibilités de l’instrument avec les exigences de la musique et à créer un domaine singulier où ils s’enrichissent l’un de l’autre.

Philippe Queney, Srasbourg

(placeholder)