Les Amis de l'Orgue de Dole

DOLE - ÉTÉ 2018

Les Petits Concerts du Marché

Au grand-orgue Riepp de la Collégiale Notre-Dame

Le samedi à 11h30 - Durée : 30 mn -Entrée libre

21 juillet

Denis BORDAGE   

(Lyon)

Œuvres de D.Buxtehude et J.S. Bach


28 juillet

Guillaume PRIEUR

(Lyon)

Œuvres de JP. Sweelinck, S. Scheidt, H. Scheidemann


04 août

Etienne JACQUOT  

(Semur en Auxois)

Œuvres de P. Attaingnant, J. Titelouze, D. Buxtehude


11 août

Valentin ROUGET  

(Rouen)

Œuvres de J. Titelouze, E. du Caurroy, G. Muffat


19 août

Pierre PFISTER & Etienne BAILLOT

(Dole)

Œuvres de H. Scheidemann, S. Scheidt, F. Tunder

En ouverture des manifestations

d'hommage à Michel Chapuis


D’année en année devenus le rendez-vous incontournable des samedis d’été à Dole, les Petits concerts du marché rassemblent un large public dans la fraicheur de l’antique Collégiale, à l’écoute des prodigieuses sonorités de l’orgue historique et des excellents organistes qui y font sonner de somptueuses musiques. Venez tendre l’oreille, vous ne serez pas déçus !

   21 juillet                                                                                                                                                                               

          Passionné d'enseignement, Denis Bordage est professeur d'orgue au Conservatoire à Rayonnement Régional de Grenoble.

    Il est titulaire du Certificat d'Aptitude à l'enseignement de l'orgue et du Diplôme d'État « Instruments Anciens ».

    Après des études au CNR de Bordeaux avec Francis Chapelet qui lui ont conféré une Médaille d'Or, puis une Médaille d'Honneur de la ville de Bordeaux à l'Unanimité, il a obtenu le Diplôme National d'Études Supérieures d'Orgue au Conservatoire National Supérieur de Lyon, dans la classe de Xavier Darasse puis Jean Boyer.

    Par ailleurs, il est titulaire d'une Licence et d'une Maîtrise en musicologie.

    Denis Bordage est organiste depuis février 1992 du grand-orgue Merklin et du nouvel orgue Desmottes de l'église de la Rédemption à Lyon, et donne de nombreux concerts en France, ainsi qu'au Japon. Il a récemment enregistré un disque consacré à un programme d'œuvres baroques germaniques, ainsi que l'intégrale des Sonates en trio de J.S. Bach sur le nouvel orgue Desmottes de l'église de la Rédemption (disque Ctesibios).



  

     

(placeholder)



Anthony Van Noordt (1620 - 1685)

             Psalm 24 “La terre au Seigneur appartient“ (3 versets)

            


Johann Sebastian Bach (1685 - 1750)

            Choral-Partita “Sei gegrüsset, Jesu gütig“ (Choral et 11     

             variations) BWV 768


               

Denis

BORDAGE

   28 juillet                                                                                                                                                                               

    Guillaume Prieur a réalisé sa formation musicale auprès de Jean-Albert Villard et Dominique Ferran à Poitiers, Patrick Delabre à Chartres, François Ménissier à Rouen, avant de conclure ses études d'organiste par un Master II au CNSMD de Lyon auprès de François Espinasse et Liesbeth Schlumberger.

    Egalement diplômé d'une Licence de Musicologie (UFR Poitiers), du Diplôme de Formation Supérieure en Ecriture (CNSMD Paris) et du Certificat d'Aptitude, il enseigne l'orgue aux conservatoires de Mâcon (CRD) et de Chalon sur Saône (CRR).


    Titulaire de l'orgue J. Ahrend de la Primatiale de Lyon depuis 2010 et de l'orgue Q. Blumenroeder de Charolles depuis mai 2017, Guillaume Prieur est régulièrement invité pour des concerts, en soliste ou au sein de diverses formations.




Jan Pieterszoon SWEELINCK (1562-1621)

         Praeludium


Jan Pieterszoon SWEELINCK

       Pseaume 36, Du malin le meschant vouloir (3 versets)


Heinrich SCHEIDEMANN (1595-1663)

       Confitemini Domino (2 versets, Kolorierung einer

       fünfstimmigen Motette von Orlando di Lasso)


Samuel SCHEIDT (1587-1654)

       Toccata super In te Domine speravi

Guillaume

PRIEUR

Les Amis de l'Orgue de Dole


ACCUEIL     L’ASSOCIATION      L’ORGUE RIEPP        ACTIVITÉS ET CONCERTS         CONTACT ET ADHÉSION       LIENS

                                 Rétrospective

1) Du malin le meschant vouloir

Parle en mon cœur et me fait voir,

Qu'il n'a de Dieu la crainte :

Car tant se plaist en son erreur,

Que l'avoir en haine et horreur,

C'est bien force et contrainte.

Son parler est nuisant et fin :

Doctrine va fuyant, à fin

De jamais bien ne faire :

Songe en son lict meschanceté :

Au chemin tors est arresté :

A nul mal n'est contraire.


2) O Seigneur, Ta bénignité

Touche aux cieux, et ta vérité

Dresse aux nues la teste :

Tes Jugemens semblent hauts monts,

Un abysme tes actes bons,

Tu gardes homme et beste.

O que tes graces nobles sont

Aux hommes qui confiance ont

En l'ombre de tes aisles.

De tes biens soules leurs désirs,

Et au fleuve de tes plaisirs

Pour boire les appelles.

3) Car source de vie en toy gist,

Et ta clairté nous eslargist,

Ce qu'avons de lumière.

Continue, ô Dieu tout puissant,

À tout cœur droit, te congnoissant,

Ta bonsté coustumière.

Que le pied de l'homme inhumain

De moy n'approche, et que sa main

Ne m'esbranle, ne grève :

C'est faict, les iniques cherront

Et repoussés tresbuscheront,

Sans qu'un d'eux se relève.


Pseaume XXXVI (Clément Marot)


Confitemini Domino, pseaume CIV


1) Louez le Seigneur et invoquez son nom

Annoncez ses œuvres parmi les nations

Chantez ses louanges chantez les sur les instruments.


2) Racontez toutes ses merveilles

Glorifiez-vous dans son saint nom

Que le cœur de ceux qui cherchent le Seigneur se réjouisse.


  04 août                                                                                                                                                                            

    Elève de Marc Schaefer, et de Marguerite Riehl pour le piano, au CNR de Strasbourg, Etienne Jacquot a été titulaire des orgues de l'Eglise Réformée Saint-Paul de cette même ville, de 1968 à 1999. Il y fait construire l'orgue de choeur en 1976 dans le style des orgues de l'Allemagne du Nord au XVIIème siècle, et restaurer le grand orgue symphonique de Walcker en 1993. Il a approfondi son travail auprès de Harald Vogel (Bremen), Jan Willem Jansen (Toulouse) et Michaël Radulescu (Wien). Il est actuellement cotitulaire de l'orgue historique  Riepp/Callinet de Semur en Auxois, et membre de la schola grégorienne de l'abbaye cistercienne de Pontigny.



Etienne

JACQUOT

Ecole NOTRE-DAME-DE PARIS (vers 1200)

     Benedicamus Domino



Paulus HOFFMAYMER (1459-1537)

     Salve Regina

    

         Salve Regina

          Ad te clamamus

          Eya ergo

          Nobis post hoc (J. Kotter)

          O clemens

          O dulcis Maria

    


Jehan TITELOUZE (1563-1633)

     Exultet caelum in laudibus

     (Pour les Apôtres et les Evangelistes)

       

         1) Que la louange exulte au ciel, que la     

               joie réponde sur terre !

          2) Vous qui fermez et ouvrez le ciel par

               la puissance de votre parole, déliez

                nous de tous nos péchés…

          3) Gloire à Dieu le Père et à son fils unique, avec le

                Saint-Esprit Consolateur, maintenant et dans

                toute l'éternité. Ainsi soit-il.


Johann Sebastian BACH (1685-1750)

     O Lamm Gottes, unschuldig, BWV 656 Agnus Dei (3 versets)


          Ô Agneau de Dieu, innocent immolé sur le

           bois de la croix, toi qui a donné l'exemple de

          la résignation, bien que tu aies été outragé, tu

          as porté le poids de nos péchés,

          autrement nous serions tombés dans le

          découragement.

          Verset 1 et 2 : Aie pitié de nous, ô Jésus.

          Verset 3 : Donne nous ta paix , ô Jésus.


   11 août                                                                                                                                                                               

          Né en 1998, Valentin Rouget décide d'apprendre le piano à l'âge de cinq ans.  Vers quatorze ans, la découverte de la musique de Bach suscite rapidement son intérêt pour l'orgue.


     Il intègre dès lors la classe de François Ménissier au CRR de Rouen où il étudie parallèlement la musique de chambre, l'harmonie, l'analyse, ainsi que le clavecin et la basse continue avec Frédéric Hernandez. En septembre prochain, il poursuivra ses études à la Schola Cantorum de Bâle, établissement au rayonnement international spécialisé dans les musiques anciennes.    


     Sa participation aux Académies de Dieppe depuis 2014 lui a permis de recevoir de précieux conseils, déterminant son choix d'approfondir sa connaissance des musiques anciennes.


     Valentin Rouget est régulièrement sollicité pour se produire en concert à Rouen et dans la région. Il a été récemment invité à se produire sur l'orgue de Saint-Louis en l Ïle à Paris, instrument dont Benjamin Alard est le titulaire.                    

                                                                                       

                                                                   



  

     



Jehan TITELOUZE (1563 - 1633)

             Hymne “Urbs Jerusalem“ (3 versets)

            


Eustache du CAURROY(1549 - 1609)

            Cinq fantaisies sur “une jeune fillette“



Georg MUFFAT (1653 - 1704)

            Toccata Decima (apparatus musico-organisticus)


Valentin

ROUGET

   18 août                                                                                                                                                                               

PierrePFISTER

&

Etienne BAILLOT

     Pierre Pfister, né en 1957, a étudié l’orgue et la composition au conservatoire de Strasbourg et à l’école César Franck à Paris auprès d’Edouard Souberbielle. Il s’est consacré à la valorisation d’un répertoire musical inédit du XIXème siècle découvert à la Bibliothèque Humaniste de Sélestat. Il en a donné des interprétations en concert, en a fait des enregistrements pour la radio et le disque. Par ailleurs, il s’est engagé dans des expériences théâtrales, a créé des œuvres radiophoniques et a reçu le grand prix international de composition de Saint-Rémy-de-Provence en 1991.

    Le caractère atypique mais très homogène de son engagement musical l’a conduit à se consacrer également à la création d’instruments notamment, par un souci de précision et pour une expérimentation approfondie, à la facture d’orgues.

    La clarté de ses interprétations et de son écriture résulte de cette vision d’ensemble et témoigne de sa capacité à faire coïncider les possibilités de l’instrument avec les exigences de la musique et à créer un domaine singulier où ils s’enrichissent l’un de l’autre.

                                                                        Philippe Queney, Srasbourg

   Pierre Pfister a été nommé en 2017 titulaire du grand orgue historique de la Collégiale Notre-Dame de Dole.


   Etienne Baillot a reçu l’essentiel de sa formation de Joseph Ruscon à Annecy et Michel Chapuis à Strasbourg pour l’orgue, de Noëlle Spieth à Paris pour le clavecin. Et il doit largement son intérêt pour le clavicorde à Emile Jobin, facteur d’instruments, et reconnaït volontiers l'influence de nombreux merveilleux musiciens de la jeune génération


    Précédemment organiste titulaire-adjoint de Notre-Dame des Blancs-Manteaux à Paris et organiste-assistant à la Chapelle royale du Château de Versailles, Etienne Baillot a été de 1999 à 2016 titulaire du somptueux grand-orgue construit par Karl Joseph Riepp en 1754 dans la Collégiale de Dole.


    En possession des diplômes de pédagogie (D.E., C.A.), il était jusqu'en 2016 professeur d’orgue aux conservatoires de Dole et Chambéry , et il continue d’enseigner l'orgue ou le clavicorde lors d’académies d’été ou de master-classes.


    Il est régulièrement invité pour des concerts en France et à l’étranger, seul ou au sein de diverses formations, notamment en duo avec Françoise Masset, soprano.



Georg MUFFAT (1653 - 1704)

            Toccata Septima (apparatus musico-organisticus)*



Jan Pieterszoon SWEELINCK (1562-1621)

             Fantaisie à 3 in g    SwWV 271 *          


Johann Sebastian BACH  (1685 - 1750)

            Eine feste Burg ist unser Gott  BWV 720°



Franz TUNDER (1614 - 1667)

            Christ lag in Todesbanden°


* Pierre Pfister

° Etienne Baillot







Ein' feste Burg ist unser Gott

C'est un rempart que notre Dieu,

Si l'on nous fait injure,

Son bras puissant nous tiendra lieu

Et de fort et d'armure.

L'ennemi, contre nous

Redouble de courroux,

Vaine colère !

Que pourrait l'adversaire?

L'Eternel détourne ses coups.



Christ lag in Todesbanden

Christ gisait dans les liens de la mort,

Sacrifié pour nos péchés.

Il est ressuscité

Et nous a apporté la vie;

Nous devons nous réjouir,

Louer Dieu et lui être reconnaissant,

Et chanter Alléluia,

Alléluia.