Les Amis de l'Orgue de Dole

DOLE - ÉTÉ 2017

Les Petits Concerts du Marché

Au grand-orgue Riepp de la Collégiale Notre-Dame

Le samedi à 11h30 - Durée : 30 mn -Entrée libre

22 juillet

Matthieu BOUTINEAU   

(Niort)

Œuvres de J.P. Rameau, G. Muffat, G. Böhm


29 juillet

Pierre PFISTER

(Dole)

“In Nomine“

Œuvres de W. Byrd, J. Bull


05 août

Vincent GENVRIN  

(Paris - Dieppe)

Œuvres de Jacques Boyvin


12 août

Olivier WYRWAS  

(Mulhouse)

Œuvres de Knecht, Müthel, Schnizer, Luchesi


19 août

Josef MILTSCHITZKY   

(Ottobeuren)

Œuvres de Guilain, Lasceux, Boëly, Corrette


D’année en année devenus le rendez-vous incontournable des samedis d’été à Dole, les Petits concerts du marché rassemblent un large public dans la fraicheur de l’antique Collégiale, à l’écoute des prodigieuses sonorités de l’orgue historique et des excellents organistes qui y font sonner de somptueuses musiques. Venez tendre l’oreille, vous ne serez pas déçus !

   22 juillet                                                                                                                                                                               

           Matthieu Boutineau a tout d'abord été élève au conservatoire de Niort dans les classes d'orgue et clavecin de Paul Ferbos et de musique ancienne de Jean Maillet, puis au conservatoire de Tours dans la classe d'orgue d'Olivier Vernet où il obtient en mai 2006 le premier prix d'orgue mention très bien à l'unanimité et avec les félicitations du jury.


     Il poursuit ses études à Paris dans la classe d'orgue de Marie-Louise Langlais. En clavecin il se perfectionne auprès de Blandine Verlet, Elisabeth Joyé puis auprès d'Olivier Houette. Il obtient en juin 2009, au sein du CNR de Paris, un premier prix de clavecin mention très bien à l'unanimité et avec les félicitations du jury.


    Ses études l'ont ensuite mené à Strasbourg dans les classes d'orgue et basse continue de Francis Jacob et la classe de clavecin d'Aline Zylberajch. En septembre 2010, il remporte le 1er prix (Prix Bossart) du Concours d'orgue de Bellelay en Suisse, ainsi que la majorité des suffrages pour le Prix du Public.


  

    Matthieu Boutineau a été pendant trois années titulaire d l'orgue de l'église Saint-Hilaire de Niort. Il joue au sein de plusieurs ensembles de musique ancienne : Mensa Sonora (dir. Jean Maillet), Les Musiciens de Saint-Julien (dir. François Lazarevitch), Faenza (dir. Marco Horvat). Avec ce dernier ensemble, il a enregistré des airs de cours français du début XVIIe s. autour du thème de l'Astrée (aux éditions Alpha).

(placeholder)

Jean-Philippe Rameau  (1683 - 1764)

    Extraits des Indes Galantes, opéra de 1735 et des pièces en concert de 1741

            Ouverture

            Air gracieux pour les Amours

            Air pour les Amants

            L'Agaçante


Georg Muffat (1653 - 1704)

            Passacaille

Georg Böhm (1661 - 1733)

            Choral von Himmel hoch da komm ich her

            Partita Freu dich sehr o meine Seele


               

Matthieu

BOUTINEAU

   05 août                                                                                                                                                                               

    Né en 1965, Vincent Genvrin a étudié l’orgue avec Jean Boyer au conservatoire de Lille, Odile Bailleux puis Xavier Darasse au conservatoire national supérieur de Lyon où il a obtenu son diplôme en 1986. Il s’est perfectionné ensuite en Belgique avec Bernard Foccroulle et Jean Ferrard.


    Il est titulaire, à Paris, de l’orgue historique François Henri Clicquot de Saint-Nicolas des champs et de l’orgue Schwenkedel de Saint-Thomas-d’Aquin.


    Titulaire du certificat d’aptitude, il est professeur d’orgue au conservatoire de Dieppe. Il est coordinateur artistique de l’Académie d’orgue, de claviers et de plain-chant de Dieppe créée en 2010.

  

  Vincent Genvrin s’est distingué par une dizaine d’enregistrements discographiques salués par la critique. En 1994, son interprétation de la Via Crucis avec le chœur Sacrum de Riga (Lettonie) a remporté le prix international du disque de la Société Liszt de Budapest. Il est directeur artistique du label Hortus.


    Passionné par l’histoire de l’orgue et de sa musique, Vincent Genvrin est l’auteur de plusieurs articles, notamment « Esquisse d’une histoire de l’orgue français ancien au XXe siècle » (Bulletin de l’association Maurice et Marie-Madeleine Duruflé, n° 9, 2009) et  « Du néo-classique au néo-baroque, l’orgue Kern de Saint-Séverin à Paris » (Orgues nouvelles n° 16, 2012), ainsi que d’une contribution à l’ouvrage La musique ancienne entre historiens et musiciens (dir. Xavier Bisaro et Rémy Campos, Droz, 2014), « Alexandre Guilmant archéologue », consacrée aux registrations dans les Archives des maîtres de l’orgue.


Jacques Boyvin (c.1655-1706)                                                                                                    

Extraits des deux Livres d’orgue (1690 & 1700)


     Pièces du 4e ton :

                 Grand prelude a 5 parties a 2 Chœurs (I)

                  Fugue Cromhatique (II)

                  Duo (II)

                  Dialogue en fugue (I)

                  Récit grave de Nazar (II)

                  Cromhorne en Taille (II)

                  Trio (I)

                  Cornet ou Tierce (I)  

                  Dialogue de Recits et de Trios (II)


       Grand Dialogue a 4 chœurs du 3e ton (II)

               

Vincent

GENVRIN

   29 juillet                                                                                                                                                                               

     Pierre Pfister, né en 1957, a étudié l’orgue et la composition au conservatoire de Strasbourg et à l’école César Franck à Paris auprès d’Edouard Souberbielle. Il s’est consacré à la valorisation d’un répertoire musical inédit du XIXème siècle découvert à la Bibliothèque Humaniste de Sélestat. Il en a donné des interprétations en concert, en a fait des enregistrements pour la radio et le disque. Par ailleurs, il s’est engagé dans des expériences théâtrales, a créé des œuvres radiophoniques et a reçu le grand prix international de composition de Saint-Rémy-de-Provence en 1991.

    Le caractère atypique mais très homogène de son engagement musical l’a conduit à se consacrer également à la création d’instruments notamment, par un souci de précision et pour une expérimentation approfondie, à la facture d’orgues.

    La clarté de ses interprétations et de son écriture résulte de cette vision d’ensemble et témoigne de sa capacité à faire coïncider les possibilités de l’instrument avec les exigences de la musique et à créer un domaine singulier où ils s’enrichissent l’un de l’autre.

                                                                        Philippe Queney, Srasbourg

   Pierre Pfister a été nommé en 2017 titulaire du grand orgue historique de la Collégiale Notre-Dame de Dole.


In Nomine


Anonyme

     In Nomine


John Bull   (1563 -1628)

        In Nomine (MB 10)


William Bird   (1543 - 1623)

     In Nomine


John Bull

     In Nomine (MB 5)

     In Nomine (MB 12)

      In Nomine (MB7)


Jan Pieterszoon SWEELINCK   (1562 – 1621)

     Fantasia “re re re sol ut mi fa sol“

               

Pierre

PFISTER

   12 août                                                                                                                                                                               

     Né en 1991, en Moselle, Olivier Wyrwas débute ses études musicales au conservatoire de Metz. Avec Norbert Pétry il a été sensibilisé à la musique ancienne et son parcours porte certainement le sceau de la rencontre avec l'orgue renaissance de la cathédrale Saint-Étienne de Metz.  


    Il se perfectionne à la Schola Cantorum de Bâle (Suisse) en orgue, clavecin, basse continue et improvisation. Wolfgang Zerer, Lorenzo Ghielmi, Jörg-Andreas Bötticher, Andrea Marcon, Jesper Christensen et Dirck Börner ont entre autres marqué ses études sanctionnées par deux master.


    Outre les récitals, dont certains ont fait l'objet d'enregistrement par France musique, il est un habitué de la musique de chambre et a fréquenté plusieurs ensembles dont la Chapelle rhénane. Alsacien d'adoption, Olivier Wyrwas est actuellement titulaire des orgues des temples Saint-Jean et Saint-Étienne de Mulhouse.



Franz Xaver Schnizer (1740 - 1785)

   Allegro non molto

   (Sonate IV/1, Sechs Sonaten op. 1, 1784?)



Johann Gottfried Müthel (1728 - 1785)

   « Was mein Gott will, das gescheh allzeit »

   Fantasie Es-dur (n. 4)



Justin Heinrich Knecht (1752 - 1817)

   Fuga a 5 voci

   (Neue Vollständige Sammlung, Heft 2, n. d.)

   Cantabile aus G dur

   (Vollständige Orgelschule II, 1795)

   Freie Fantasie mit untermischten enharmonischen Stellen

   (Neue Vollständige Sammlung, Heft 1, n. d.)

Olivier

WYRWAS

   19 août                                                                                                                                                                               

    Josef Edwin Miltschitzky est né en 1958 en Bavière. A la Musikhochschule de Munich, il étudie l’orgue sous la direction des professeurs Harald Feller et Klemens Schnorr et suit également les classes de musique religieuse. En parallèle, il effectue des études de musicologie, histoire de l’art et littérature allemande à la Ludwig-Maximilians-Universität de Munich. Il obtient en 1984 son diplôme d’études musicales à la Musikhochschule de Munich.


    En 1983, il est nommé organiste de la prestigieuse basilique baroque d’Ottobeuren, près de Memmingen en Souabe, où se trouvent deux orgues historiques construits par Karl Joseph  Riepp au 18e siècle, deux « frères » donc de l’orgue de Dole. Il y organise depuis lors des séries annuelles de récitals et concerts de choeurs ou d’orchestre. Sur ces instruments d’exception, il a récemment publié une thèse brillamment soutenue à l’Université d’Amsterdam.


  Jean-Adam Guilain (Freinsberg)  c.1680 - après 1739

   De la Suite du Quatrième Ton :

     Plein Jeu

     Cromorne en taille

     Duo

     Basse de Cromorne

     Trio

     Dialogue


Guillaume Lasceux  1740 - 1831

     Cantabile

     Duo


Alexandre-Pierre-François Boëly  1785 – 1858

     Andantino


Gaspard Corrette  1671 – 1733

   De la Messe du 8e ton pour l’orgue :

     Premier Sanctus (Plein Jeu)

     Second Sanctus (Duo)

     Elévation (Cromhorne en Taille)

     Plein Jeu à deux chœurs pour le premier Agnus Dei

     Dialogue en Fugue pour le second Agnus Dei

     Deo Gratias (Grand Plein Jeu)


Josef

MILTSCHITZKY

Les Amis de l'Orgue de Dole


ACCUEIL     L’ASSOCIATION      L’ORGUE RIEPP        ACTIVITÉS ET CONCERTS          CONTACT ET ADHÉSION       LIENS

                                 Rétrospective